Search

L'ayurvéda, c'est quoi?

Pour faire simple et ne pas te perdre dans 1000 détails dont tu n'as pas forcément besoin pour le moment, je vais tâcher de te faire ici un résumé de ce qu'est l'ayurvéda, avec juste ce qu'il faut d'informations pour comprendre la logique ayurvédique.


L'ayurvéda est une médecine traditionnelle indienne. Par "traditionnelle", on entend "empirique », basée sur l'observation des effets, et sur le soin par des thérapeutiques naturelles; Thérapeutiques naturelles, ça veut dire : alimentation, hygiène de vie, soins corporels et phytothérapie".



Les 5 éléments de l'ayurvéda qui nous composent

Cette médecine ancestrale se base sur le principe que TOUT est constitué de 5 éléments qui sont l'éther (le vide qui contient le reste), l'air, le feu, l'eau et la terre. Ce "tout", c'est aussi bien les matériaux de ton habitat, ton environnement, que ton corps et ton mental. Oui, toi aussi tu es composé·e de ces 5 éléments.


Mais l'ayurvéda se base aussi sur les différents types de fonctionnement métaboliques, selon 3 grandes constitution (tout comme la théorie des humeurs d'Hippocrate).



Les 3 grandes forces qui nous gouvernent : les doshas


Il y a 3 doshas : vata, pitta, et kapha. Chacun des doshas est dominé par deux éléments, et a des propriétés uniques.

  • Le dosha vata est dominé par les éléments air et éther. Il gère tous les mouvements de ton organisme : aussi bien tes déplacements d'un point A à un point B, que le déplacement de ton bol alimentaire depuis ta bouche jusqu'à ton anus, en passant par les influx de ton système nerveux.

  • Le dosha pitta est dominé par les éléments feu et eau. Il gère les fonctions métaboliques : l'assimilation des nutriments, la régulation de la température corporelle, ou encore ton système hormonal.

  • Le dosha kapha est dominé par les éléments terre et eau. Il gère notamment la formation des tissus et la lubrification du corps.

Chacune de ces forces est présente en nous, mais dans une proportion propre à chaque individu, avec un ou deux doshas qui dominent. On parlera ainsi de constitution ayurvédique.



La constitution ayurvédique de naissance (prakriti)


Ta constitution ayurvédique à la naissance, c'est celle dont tu hérites de tes parents et des générations précédentes, et qui va déterminer quel est, ou quels sont, les doshas qui prédominent chez toi, de manière naturelle.


Certaines personnes ont tout le temps chaud, ont un fort appétit, et une forte aisance à l'oral, ce sont des personnes typiquement pitta. Des personnes calmes et tempérées, travaillant dans le social, et ayant tendance à l’embonpoint ont des profils plutôt kapha. Et des personnes maigres, nerveuses, ayant du mal à aller jusqu’au bout de leurs 1000 projets, ont des profils vata.


Bien-sûr, ce ne sont que des exemples, voire même des caricatures (bien que tu puisses retrouver des similitudes avec des personnes que tu connais, cela serait tout à fait possible).


En observant tes caractéristiques physiques, physiologiques et psychologiques, un·e thérapeute en ayurvéda sera en mesure de déterminer cette constitution de naissance, appelée Prakriti.


Ok, mais là tu dois te dire « qu’est-ce que ça peut m’apporter concrètement de connaître ma prakriti ?


Eh bien je vais te parler maintenant de vikriti. Oui, oui, encore un mot sanskrit.



La constitution en déséquilibre (vikriti)


S’il est intéressant de connaître sa prakriti, il est surtout primordial en ayurvéda de comprendre que tout ce qui nous environne de près ou de loin a un impact sur nous. Cela nous « déséquilibre ».


Les déséquilibres peuvent être induits par ce que tu manges et bois, par le climat, par ton lieu d’habitation, par les personnes qui t’entourent, par ton rythme de vie.

Je te donne un exemple pour te permettre de mieux comprendre :

Si nous reprenons l’exemple de notre personne pitta qui a, de part la forte présence de l’élément feu en elle, tout le temps chaud, et que nous lui faisons manger des plats chauds et épicés, et/ou que nous la faisons vivre dans un pays chaud, il y a fort à parier qu ‘elle le vivra difficilement, avec un état de chaleur extrême permanent. La chaleur est difficile à tolérer pour les pitta. Du chaud + du chaud va déséquilibrer complètement la prakriti et conduire à une constitution «en déséquilibre», ou vikriti.


Cela fonctionne avec d’autres qualités, comme le froid, le sec, l’humide, le lourd, le léger… Et par l’alimentation et l’hygiène de vie, l’ayurvéda aide à rééquilibrer en permanence pour éviter les excès, conduisant à des maladies.

Du déséquilibre à la maladie

Quand tu vas bien, tes doshas (tu peux te les représenter une boule de force ou d’énergie) se situent dans ce que l’on appelle un « siège principal » : vata se situe dans le côlon, pitta dans l’intestin grêle, et kapha dans l’estomac.

Lorsque les doshas se déséquilibrent et qu’on est en vikriti, ils sortent de cet emplacement et circulent dans le corps à travers les circulations sanguine et lymphatique. Ils vont s’implanter là où il y a des fragilités : une gorge exposée au froid, des poumons asséchés par une hygiène de vie inadaptée, des articulations fragiles, un mental sous pression… et vont alors créer des symptômes, qui vont devenir des maladies s’ils ne sont pas traités tout de suite.

Rééquilibrer pour guérir durablement

L’ayurvéda peut bien sûr apporter du soulagement selon certaines pathologies (je pense notamment à tout ce qui est douleurs corporelles, avec les basti et les leipam, qui sont respectivement une application locale d’huile aux plantes médicinales, et une cataplasme aux plantes médicinales).


Mais l’objectif de l’ayurvéda est avant tout de comprendre d’où viennent les déséquilibres plutôt que de soigner des symptômes.


Par exemple, si tu as des douleurs lombaires chroniques, un·e thérapeute en ayurvéda pourra te proposer basti + leipam pour te soulager dans l’immédiat, puis tout une hygiène de vie adaptée pour espacer, voire arrêter complètement les crises.


Si tu consultes pour une pathologie déjà bien installée, l’ayurvéda ne pourra pas apporter de guérison, mais selon le cas, pourra soulager des symptômes chroniques, améliorer ton confort de vie au quotidien.


J'espère que ces explications t'apportent de la clarté, et si tu as encore des questions sur cette magnifique médecine, j'y répondrai avec plaisir.


Namasté,

Laurène


ayurvéda en Bretagne, ayurvéda et bien-être
L'ayurvéda c'est quoi en fait



81 views0 comments